Des carrières de craies anciennes et actuelles

Des carrières de craies anciennes et actuelles

Nous allons tenter de vous donner un aperçu de l’histoire des anciennes carrières de craies en France. Beaucoup sont abandonnées, mais des passionnés vont à la découverte de ces lieux pittoresques. Et nous allons chercher à savoir si des carrières de craie existent toujours en France à l'heure actuelle, même si les carrières de craies anciennes et les actuelles sont très différentes.

Des carrières de craie anciennes

Aujourd'hui, en France,  beaucoup de carrières de craie sont abandonnées.

Les plus connues de ces carrières sont celles que l'on trouvait à Meudon et aux alentours, en Ile de France . La couche de craie se situe de 0 à -60 m  sous terre, sauf sur un secteur particulier le long des coteaux de la Seine. Ce secteur comprend les villes de Meudon, Issy-les-Moulineaux, Bougival, Louvencienne et Port-Marly.

La craie affleure à la surface à cet endroit car les couches de sédiments ont subi un plissement qui a fait remonter la craie des profondeurs, créant une colline. La colline de Meudon, la colline des Brillant, la colline Rodin, différents noms pour différents secteurs de cette colline, qui correspondent à des anciennes carrières de craie.  Merci à exxplore.fr pour les informations qui nous sont données.

des carrières de craie anciennes et actuelles
Les anciennes carrières de craie de Meudon (Hauts-de-Seine, France), ici sous la colline des Brillants, dite aussi colline Rodin. La partie éclairée est un puits d'aération. photo wikimedia commons par Myrabella

Aujourd'hui, ces anciennes carrières constituent un patrimoine à protéger, car certaines menacent de s'écrouler, ou bien se voit menacées par des projets immobiliers..Mais les passionnées de ces lieux veillent, comme à Meudon

On  trouvait aussi des carrières autour du Bassin Parisien ainsi que, dans le Pas-de-Calais et dans le Nord.

ancienne carrière ce craie
Anciennes carrières de craie à Cléty, dans le Pas de Calais     image wikimédia commons par Felouch Kotek

Quelle était l'utilité de ces carrières?

  • La craie était extraite pour amender les sols et produire de la chaux, des traces indiquent qu'on extrayait la craie pour ces usages dès l'époque romaine.

 

  • Les carrières de craie de Meudon offrent une craie d'une grande pureté. Celle ci a servi à la fabrication du Blanc de Meudon. L'exploitation de ces carrières remonte au XVIIIe et s'est poursuivie jusqu'en 1925. La craie, broyée, purifiée,  fournissait le Blanc de Meudon pour la fabrication de peintures, de mastics, de produits de nettoyage et de cosmétiques.

 

  • La craie servait de matériaux de construction. Du Moyen Âge, jusqu'au XVIIIe siècle, la craie fut exploitée à grande échelle pour servir de pierre à bâtir. De nombreux  monuments des Hauts de France et de la Normandie en témoignent. La craie est en effet une roche blanche, tendre et légère. Elle est très facile à travailler, à scier et à sculpter. Elle a permis les sculptures  aériennes de l'art gothique. Cependant, cette pierre reste fragile et est peu résistante à l'érosion. Beaucoup de monuments ont eu du mal à supporter les affres du temps.  Jugée trop fragile et altérable, la craie comme pierre à bâtir tombe en désuétude au cours du XIXème siècle. Le déclin de l’exploitation correspond à la généralisation de l’emploi de la brique dans la construction. Les carrières sont progressivement abandonnées.  C'est ainsi que le potentiel particulier et la connaissance des meilleures craies comme pierre à bâtir tombent dans l’oubli. Mais les besoins d'authenticité pour la restauration des monuments historiques conduisent à la réouverture de quelques carrières. Merci à l'article de wikipédia pour les informations fournies.

Des  carrières de craies actuelles

Les anciennes carrières de craie sont à l'abandon, mais il en existe toujours qui se sont industrialisées.

Des carrières de craie moderne pour la fabrication du ciment

Aujourd'hui, l'extraction de la craie entre principalement dans la fabrication du ciment. Et le ciment lui même entre dans la fabrication des bétons et des mortiers. Le ciment, c'est comme une colle entre les grains de sable et les granulats. Les hommes connaissent le ciment depuis l'Antiquité, il s'agit à la base d'un procédé de cuisson de pierres calcaires, afin de réaliser de la chaux. Puis cette chaux est renforcée par différents procédés, comme l'ajout d'argile, de plâtre ou encore de  pierres volcaniques (la pouzzolane ). Et, à notre époque moderne, les méthodes de fabrication se sont encore perfectionnées.

La craie, toujours là comme pierre de taille

Cependant, il existe encore des carrières de pierres de taille, là où la pierre est de grande qualité, comme dans le Val de Loire où on extrait la craie tuffeau.  Le tuffeau est une craie particulière. Elle se prête majestueusement bien à la sculpture. Depuis la Renaissance, les artistes de la pierre l'utilisent pour orner les façades, les jardins, les fontaines, mais aussi en intérieur, pour les cheminées, les escaliers. Les entreprises travaillant le tuffeau aujourd'hui peuvent tout aussi bien restaurer des bâtiments anciens, qu'en créer des contemporains.

Et comme matière première pour l'industrie

La craie sert à la production de ciment, à l’amendement des terres agricoles, mais fourni aussi des pierres ornementales et contribue à la production de charge minérale pour l’industrie. 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments